canaliser et aiguiller

De l'Architecture du Bâtiment à celle de l'Individu!

Du chantier...

Je viens d'ailleurs professionnellement. Je viens du monde de la construction et de la décoration.

Mon chemin a bifurqué jusqu'aux Énergies par une succession d’événements, d'apprentissages et de rencontres.

Tout s'est imbriqué, pièce par pièce,  pour en arriver là aujourd'hui : pratiquer des soins dans un domaine que je craignais tellement, que je l'avais enfoui bien loin.


Avant, interdiction à mes amies de parler du "monde invisible" en ma présence! Elles se marrent aujourd'hui!  Elles savaient, elles, qu'il y avait un truc.

A la limite, je voulais bien reconnaitre une certaine sagacité de mon intuition, ou alors, que ce que je nommais ma "bonne étoile"  m'aiguillait sur des chemins (quelques fois farfelus) toujours pertinents. En bonne élève, je laissais ces synchronicités me guider.

Je ne comprenais pas immédiatement où cela me menait, mais avec le recul, le dessin (et le dessein) prenait forme et j'en étais toujours épatée.

...à la sortie de la Zone de Confort!

Maintenant, me voilà canalisant des énergies, les mains guidées par des pratiques ancestrales et répétant des messages soufflés dans mon oreille. Me faisant encore disputer lorsque je rechigne à dire une phrase ou un commentaire.

Hé oui, je voudrais vous y voir! Il n'y a pas si longtemps, je créais des plans et ce sont mes dessins qui parlaient pour moi. Je n'avais pas sous les mains un nœud familial en train de se défaire, ou un ado laissant sa colère sur ma table.

 

Même si ce n'est pas toujours confortable pour moi, les émotions sont tellement denses, que je me passionne et je m’émerveille en permanence de ces rencontres (de toutes les "Dimensions"!)

J'apprends de chaque jour et de chaque soin. Chaque soin s'adapte aux besoins de celui ou celle qui pousse ma porte. Chacun avance à son rythme et selon son histoire.

Les appréhensions face à un monde étrange...

Étant une ex-"Septique", beaucoup des membres de cette tribu se retrouvent dans mon agenda. On se comprend. La trouille des "Barrés en blanc", pieds nus, qui ne parlent que d'ouverture de chakras... Oui, ceux que l'on voit dans les reportages caricaturaux. Ceux là même à qui j'avais peur de ressembler si je laissais aller mes mains.

 

Ouf, le soin énergétique ce n'est pas cela! Je ne suis pas devenue une "perchée"!

Je m'exprime toujours de la même façon (fleurie, parfois). On rigole, souvent.

Les soins ne sont pas forcément tristes ou difficiles. Ils peuvent même être très cocasses.

 

Finalement, nous sommes au milieu de tout cela en permanence, simplement, pendant quelques heures, nous allons le regarder autrement....